Fermer
Imprimer


Paroxetine (Deroxat®, Divarius®) : Pas d’augmentation du risque de cardiopathies congénitales


Mise à jour : 4 mars 2015



Pour en savoir plus :

Les données publiées chez les femmes exposées à la paroxétine au 1er trimestre de la grossesse sont très nombreuses et rassurantes.

Quelques études ont retrouvé une légère augmentation des cardiopathies congénitales, à type de CIV ou de CIA essentiellement, de gravité minime avec la paroxétine.

Cependant, ces résultats ne sont pas confirmés par des études récentes de taille extrêmement importante et de méthodologie beaucoup plus rigoureuse, prenant en compte, entre autres, des facteurs de confusion pertinents.

Au vu de ces dernières publications, son utilisation est possible quel que soit le terme de la grossesse.
Pour plus d’information : cliquez ici Deroxat